Un petit tour au Salone del Gusto et Terra Madre

Promenons-nous entre les différents espaces du Salone del Gusto et Terra Madre en tentant de visualiser ce que pourront découvrir les visiteurs du 25 au 29 octobre. Commençons par le Marché, qui rassemble les communautés de la nourriture de Terra Madre, reconnaissables à leurs étals verts : en plus de ces produits uniques, l’accent est mis sur les visages et les histoires de celles et ceux qui les ont cultivés, élevés ou transformés, avec une attention permanente à l’environnement et à la justice sociale.

Trois pavillons du Lingotto Fiere (1, 2 et 3) sont consacrés au marché italien, avec plus de 200 produits des Sentinelles Slow Food, des communautés de Terra Madre et des centaines d’exposants répartis par région. Chaque territoire est présenté en lien avec un thème particulier, défini et développé par le réseau associatif Slow Food : les Pouilles deviennent le lieu de rencontre des producteurs de blé et d’huile ; le Latium se concentre sur la sensibilisation au recyclage et à la cuisine sans gaspillage ; sur l’espace de la Lombardie, l’accent sera mis sur l’éducation au goût pour les plus petits ; en Sicile on insistera sur le vin et sur les jeunes vignerons qui croient en la viti-viniculture biologique et biodynamique.

Le pavillon 2 est consacré aux sponsors de la manifestation et au stand associatif de Slow Food, où vous pourrez assister à des présentations et à des conférences dans un espace appelé Agora. C’est aussi là que vous trouverez les livres de Slow Food Editore.

L’Oval devient le marché international, où il est possible de déguster des centaines de produits inconnus, de rencontrer les acteurs du réseau de Terra Madre, de partager les projets et les campagnes de Slow Food dans le monde et de flâner entre les étals des Sentinelles Slow Food et des Marchés de la Terre. Pour guider les visiteurs entre les étals, fiez-vous aux Personal Shopper, des étudiants de l’Université des Sciences Gastronomiques prêts à accompagner le public à la découverte des secrets de la gastronomie des différentes régions italiennes et de l’histoire de certains produits phares. Slow Food organise des activités didactiques pour les grands et les plus jeunes, comme les Master of Food et la Ludothèque ; des jeux et de véritables cours sur l’alimentation, pour apprendre à choisir en toute conscience, stimuler la curiosité et redécouvrir la valeur culturelle de ce que nous mangeons.

Pour la première fois au Salone del Gusto et Terra Madre, vous trouverez dans le passage entre le pavillon 3 et l’Oval la Place de la pizza, où les meilleurs pizzaioli italiens prépareront leurs pizzas à partir des produits des Sentinelles Slow Food. C’est également le retour des Cuisines de rue, expression authentique et culturellement valable d’une alimentation traditionnelle pouvant être mangée rapidement sans pour autant renoncer à sa valeur gastronomique. Nous arrivons ensuite sur l’espace consacré à l’Œnothèque, situé lui aussi entre Lingotto et Oval, qui regroupe plus de 1 200 étiquettes italiennes.

Viennent encore les salles occupées à tour de rôle par les Conférences, des rencontres importantes pour le débat concernant l’influence de nos décisions sur l’avenir de la planète et de la santé. Ce n’est pas tout, puisqu’il sera aussi question de changements climatiques, de jardins urbains, d’énergies renouvelables et de bien d’autres thèmes. Les rencontres organisées dans l’Oval par la Fondation Slow Food pour la Biodiversité aborderont elles aussi de nombreux sujets, comme les projets internationaux ou la présentation des nouvelles communautés de la nourriture.

Notre promenade se termine dans l’Oval avec l’exposition Des aliments qui changent le monde, installée à Turin après avoir circulé entre Tours (France), Bilbao (Espagne) et Riga (Lettonie). Cette exposition comprend un recueil de photographies consacré aux aliments du monde, un jeu pour reconnaître un aliment en sollicitant les 5 sens, un jardin pour les plus petits, des projections vidéo et des activités éducatives pour apprendre à faire ses courses de manière consciente. L’exposition utilise des matériaux recyclables et écologiques, elle est financée par l’Union européenne dans le cadre du projet 4Cities4Dev (www.4cities4dev.eu) dont Slow Food est partenaire, ainsi que les villes concernées.

Retrouvez les détails du surprenant programme de cette année et achetez vos billets pour l’événement ici.

Les tickets d’entrée sont en vente içi.

Suivez nous sur Facebook  Facebook.com/salonedelgustoterramadre et Twitter #SaloneDelGusto

Salone del Gusto and Terra Madre Press Office:
c/o Slow Food: Tel. +39 0172 419645  [email protected]  [email protected]
c/o Regione Piemonte: Tel. +39 011 4322549 [email protected]
c/o Comune di Torino: Tel. +39 011 4423606 [email protected]
old.slowfood.com

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno