Slow Food Participe à Expo 2015 en Soulignant le Rôle Essentiel de la Biodiversité et des Jeunes Paysans pour Nourrir la Planète

Slow Food aura son propre espace durant les six mois d’Expo 2015. Et du 3 au 6 octobre le Slow Food Youth Network (réseau des jeunes de Slow Food) organisera l’événement “Terra Madre Youth – We Feed the Planet”, rassemblant des jeunes paysans du monde entier.

La section du site web dédiée à la participation de Slow Food à Expo 2015 est désormais en ligne à l’adresse suivante : https://old.slowfood.com/expo2015/en/

Le thème d’Expo 2015, qui se tiendra à Milan du 1er mai au 31 octobre, est Nourrir la Planète, Energie pour la Vie, une question sur laquelle Slow Food travaille depuis ses débuts et qui a toujours guidé la façon dont le mouvement pense et fonctionne. C’est la raison pour laquelle Slow Food a estimé qu’il était essentiel de faire entendre sa voix en participant à l’événement. Le mouvement y partagera des pistes de solutions sur comment nourrir la planète, en insistant sur un sujet qui lui est cher : la biodiversité.

D’une surface de 3500 m2, l’espace de Slow Food à Expo 2015 a été conçu par Herzog & de Meuron, un cabinet d’architecture de renommée internationale. Son objectif est d’expliquer l’importance de la biodiversité dans le contexte plus global du système alimentaire mondial, de démontrer pourquoi il est si important de la préserver et de l’intégrer à des initiatives réussies dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la durabilité et d’une répartition plus équitable des ressources alimentaires.

Un autre événement, Terra Madre Youth – We Feed the Planet, aura lieu à Milan du 3 au 6 octobre, qui réunira plusieurs milliers de jeunes délégués Terra Madre des quatre coins de la planète. Les rencontres Terra Madre ont toujours été une importante occasion d’échange. Cette édition milanaise de Terra Madre est la réponse politique de Slow Food à Expo 2015 et donnera un rôle de premier plan aux jeunes qui travaillent dans la production alimentaire, avec des milliers de paysans, artisans, pêcheurs, nomades, représentants de peuples autochtones, chefs, étudiants et militants venus du monde entier.

Mettre l’accent sur la jeunesse est essentiel pour répondre à la question posée par Expo 2015 : comment nourrir la planète dans l’avenir, avec une population croissante et des ressources naturelles de plus en plus fragiles. Slow Food a donc lancé un appel visant particulièrement les jeunes acteurs de l’alimentation à travers le monde, les exhortant à venir à Milan.

Cliquez ici pour télécharger l’appel complet de Carlo Petrini, président de Slow Food, à destination des communautés de jeunes producteurs. Il est disponible en plusieurs langues.

Les équipes d’Herzog & de Meuron ont fait un excellent travail dans la construction d’un espace Slow Food qui soit durable, au-delà d’être différent des autres structures d’Expo. L’espace n’est pas dans le pavillon italien parce que, bien que créé en Italie, Slow Food est désormais un acteur international. Situé au bout du Decumano, il se compose de trois structures entièrement en bois dont la forme évoque les fermes typiques des paysages ruraux de Lombardie. Les structures peuvent être facilement démontées, déplacées et réutilisées ailleurs après l’événement. Elles sont accessibles à tous, gratuitement.

L’espace Slow Food propose au visiteur une expérience sensorielle. La première structure est composée d’un parcours dédié à la biodiversité, un espace d’exposition pédagogique qui comprend des photos, des vidéos, des jeux interactifs et des installations artistiques. Elle aborde les problèmes actuels du système alimentaire, et offre de nombreuses solutions vertueuses, pratiques et à la portée de tous.

La seconde structure passe de la théorie à la pratique, permettant aux visiteurs de comprendre la biodiversité par la dégustation de fromages artisanaux et d’en apprendre davantage sur la filière laitière. Une façon de découvrir une partie de la connaissance et du savoir-faire de générations d’éleveurs et artisans fromagers en goûtant la biodiversité des différentes races et espèces animales, et la diversité des fromages. L’accès à cette partie est libre mais la dégustation de quatre fromages différents en provenance d’Italie et d’Europe et d’un des quatre vins disponibles ce jour-là est payante. Au cours des six mois, Slow Food proposera une sélection d’un total de 200 vins et 84 fromages.

Le troisième bâtiment abrite le Slow Food Theatre, un espace dédié aux ateliers, conférences, expositions et réunions d’information avec les producteurs pour en savoir plus sur les questions brûlantes du système alimentaire. Dans la cour centrale, Slow Food créera un jardin potager durable afin de présenter au public très international d’Expo 2015 un de ses principaux projets sur les sujets de la protection des semences et aliments locaux, la souveraineté alimentaire et la durabilité : 10 000 Jardins en Afrique.

Pour plus d’informations, merci de contacter le Bureau de Presse International de Slow Food :

Paola Nano, +39 329 8321285 [email protected]

Slow Food implique plus d’un million d’individus dédiés et passionnés par une nourriture bonne, propre et juste. Cela comprend des chefs, jeunes, militants, paysans, pêcheurs, experts et universitaires de plus de 150 pays ; un réseau d’environ 100 000 membres Slow Food répartis sur 1 500 antennes locales (Conviviums) qui contribuent au mouvement par leurs cotisations et les évènements et campagnes qu’ils organisent ; et plus de 2 500 communautés de la nourriture Terra Madre qui produisent à petite échelle et de manière durable des aliments de qualité dans le monde entier.

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno