Slow Food au Liban

Le président et fondateur de Slow Food, Carlo Petrini, présentera son livre – Buono, Pulito e Giusto (Bon, propre et juste) – à Beyrouth, au Liban le 9 Novembre (18:00 à la librairie Antoine, rue de l’Indépendance / Avenue Elias Sarkis, Beyrouth) en présence de l’ambassadeur Italien du Liban, Massimo Marotti.

L’évènement a pour objectif de promouvoir l’une des associations les plus originales ayant pour thèmes principaux la nourriture, l’agriculture et la biodiversité, née au cours des dernières décennies. Le public libanais sera impliqué dans un dialogue ouvert et constructif autour de valeurs et concepts clés comme le respect des traditions locales et leur durabilité ainsi que le soutien aux petits producteurs et aux structures qui les accompagnent. Le mouvement Slow Food est né en réaction à la culture du fast food, avec la vocation de lutter contre les effets néfastes de la mondialisation qui tendent à compromettre les traditions culinaires locales et leurs produits, et a rapidement élargi son combat à d’autres enjeux. Comme le suggère le titre de l’ouvrage de Carlo Petrini, la durabilité alimentaire suppose un équilibre complexe entre justice sociale et économique, préservation de notre environnement et des écosystèmes, et respect des cultures gastronomiques locales.

Dix ans après sa première publication, “ Buono, Pulito e Giusto” reste un puissant manifeste qui élabore une nouvelle définition de la gastronomie, replaçant au centre de l’attention la défense des produits alimentaires et de la biodiversité agricole, et permettant à Slow Food de se présenter comme un acteur incontournable dans le débat portant sur l’alimentation, l’agriculture et l’écologie.

C’est le premier voyage de Carlo Petrini au Liban, une occasion unique pour lui de se rendre au Marché de la Terre organisé par Slow Food Beirut dans la ville d’Hamra, et qui, depuis 2009, permet aux consommateurs de profiter d’une sélection de produits saisonniers issus directement de petites productions locales et soucieuses de leur environnement.

Pendant son séjour, le président de Slow Food aura également l’occasion de se rendre au camp de refugiés syriens de la vallée de la Beqaa afin de pouvoir témoigner des difficultés et des conséquences de l’une des plus grandes tragédies de notre époque, et réaffirmer le soutien et l’engagement de Slow Food auprès des migrants et réfugiés. Un engagement mis en valeur par la sortie du livre “Soup for Syria” publié par la responsable de Slow Food Beirut, Barbara Massaad, sans oublier la récolte de fonds pour l’UNHCR à laquelle Slow Food participe activement.

Fondé en Italie en 1986, le mouvement Slow Food est une organisation internationale qui fédère plus d’un million de personnes aux quatre coins du globe, et s’engage afin que chacun puisse avoir accès à une alimentation bonne pour celui qui s’en nourrit, pour qui la cultive, et pour l’environnement. (old.slowfood.com)

Le mouvement Slow Food s’est implanté au Liban avec succès. La branche locale de Slow Food à Beirut, coordonnée par la photographe et écrivaine Barbara Massaad, gère le rendez-vous hebdomadaire du marché des producteurs, qui fait partie du réseau des Marchés de la Terre de Slow Food. Le mouvement au liban est à l’avant-garde de la défense de l’agriculture et la biodiversité du pays avec plus de 15 produits enregistrés à bord de l’Arche du Goût (un catalogue qui rassemble les produits alimentaires, races et variétés végétales menacées d’extinction), et deux produits Sentinelles (le projet de Slow Food qui soutient les petites productions de qualité menacées d’extinction et protège des territoires et écosystèmes uniques) le blé vert Freekeh de Jabal Amel et le fromage Kechek el fouqara.

Chacun de nous peut soutenir le travail de Slow Food qui a pour mission de protéger la biodiversité alimentaire à une échelle planétaire : http://donate.slowfood.com/en/

Le convivium Slow Food Beirut est coordonné par Barbara Massaad, et a organisé la visite de Carlo Petrini au Liban avec l’aide de l’Institut italien de la culture.

Pour en savoir plus, contactez le Service de presse de Slow Food International :

Paola Nano, +39 329 83 212 85, [email protected] – Twitter : @SlowFoodPress

Slow Food est une organisation internationale œuvrant à ce que tout un chacun puisse connaître et apprécier une alimentation bonne : bonne pour ceux qui la consomment, ceux qui la cultivent et pour l’environnement. Slow Food implique plus d’un million de passionnés, de chefs, d’experts, de jeunes, de producteurs, de pêcheurs et d’universitaires dans 160 pays. Parmi eux, 100 000 membres appartenant à 1500 groupes locaux, qui contribuent au financement de l’association grâce à leur adhésion et participent à de nombreux événements organisés sur le territoire. À ces membres s’ajoutent les 2400 communautés de la nourriture de Terra Madre engagées dans une production agroalimentaire durable et de petite taille.

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno