Lettre de Slow Food aux candidats aux élections européennes de 2014 :pour une Politique Alimentaire Commune basée sur la durabilité

Chers candidats,

Les prochaines élections européennes tombent à un moment décisif pour la planification de notre avenir. La crise actuelle n’est pas seulement économique. Elle est aussi complexe qu’inédite et nous impose un changement de paradigme, qui doit commencer par un retour à la centralité et à la valeur de la nourriture.

Pour répondre à cette crise, Slow Food souhaite voir naître une Politique Alimentaire Commune au niveau européen. Cette politique doit :

ü  considérer le système alimentaire avec une approche holistique

ü  viser la transition vers un système de production, de distribution et de consommation alimentaire bon (respectueux de la santé, de la culture et des goûts des communautés locales), propre (attentif à l’environnement) et juste (respectueux des droits de ceux qui cultivent, élèvent, produisent et de ceux qui achètent et consomment)

ü  se baser sur la préservation de la biodiversité (variétés végétales, races animales autochtones, produits artisanaux) et sur le rôle des petits producteurs et des consommateurs

ü  mettre ces mêmes principes en pratique dans toutes les négociations et les relations avec les autres pays (par exemple le TTIP)

Par conséquent, Slow Food vous demande de vous faire le portevoix d’une Politique Alimentaire Commune durable, en vous engageant concrètement sur les thèmes suivants :

Droit à l’alimentation

• Garantir à tous et en particulier aux groupes vulnérables, l’accès à une alimentation saine et produite de manière durable.

Soutien aux petits producteurs

Simplifier les normes sanitaires européennes et mettre en place des dérogations pour protéger et valoriser les petites productions traditionnelles, destinées au marché local et à la vente directe. Ces productions risquent de disparaître à cause des règlementations sanitaires bureaucratiques et standardisées qui ne différencient pas l’industrie agroalimentaire de la production artisanale.

Information du consommateur

• Promouvoir l’obligation d’indiquer l’origine de toutes les viandes non transformées et autres produits comme le lait, les aliments et viandes non transformés et utilisés comme ingrédients.

• Permettre de compléter les mentions légales des étiquettes par les informations suivantes : variétés et races animales, techniques de culture et de transformation, caractéristiques de l’environnement et du territoire, bien-être animal.

Gaspillage alimentaire

• Promouvoir les politiques de lutte contre le gaspillage, par une sensibilisation à la valeur de la nourriture dans toutes les phases de la filière agroalimentaire (production, distribution et consommation).

Semences

• Garantir le droit (et le devoir) de l’agriculteur à produire des semences, à les certifier lui-même (en en garantissant la traçabilité et en attestant de leur salubrité) et à les vendre.

• Encourager l’enregistrement des variétés autochtones dans les catalogues publics comme instrument de protection culturelle et commerciale des semences et de la biodiversité dans son ensemble.

• Garantir le libre-échange des semences.

OGM

• Promouvoir l’interdiction de toute culture de semences OGM en Europe.

• Favoriser l’emploi de nourriture et de fourrage dépourvus d’OGM.

• Renforcer l‘évaluation des risques dérivant des OGM et en assurer la transparence.

Pesticides

• Limiter l’utilisation des pesticides autant que possible.

• Encourager des systèmes de gestion agricole (comme l’agriculture biologique et l’agroécologie) fondés sur la rotation des cultures, la diversification et la protection des insectes utiles, garants de la biodiversité.

Bien-être animal

• Introduire un temps de trajet maximal de la ferme à l’abattoir.

Réduire de manière drastique de l’usage d’antibiotiques dans les élevages.

• Interdire la commercialisation de la viande d’animaux clonés ou de leurs descendants.

Si vous êtes disposé(e) à vous engager pour une Politique Alimentaire Commune durable fondée sur ces mesures, contactez-nous à l’adresse [email protected] 

Le Comité exécutif de Slow Food

Pour plus de renseignements : old.slowfood.com/sloweurope/

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno