Le 20 avril à Bruxelles, le président de Slow Food Carlo Petrini interviendra lors d’une conférence avec les Commissaires européens Ciolos et Dalli

Le fondateur et président de Slow Food, Carlo Petrini, interviendra lors de la conférence Local agriculture and short food supply chains (« Agriculture locale et filière courte ») le 20 avril à Bruxelles, sur invitation du Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural Dacian Cioloş et du Commissaire européen à la Santé et à la politique des consommateurs John Dalli.

La rencontre permettra d’explorer les différentes manières d’encourager l’agriculture à petite échelle et la filière courte, et l’évaluation de leur potentiel économique. Les possibilités d’intervention en faveur des petits agriculteurs dans le cadre de la PAC (Politique Agricole Commune) et les stratégies à appliquer pour orienter la conscience et l’attention des consommateurs vers les productions locales feront partie des thèmes abordés au cours de la conférence.

 « C’est un honneur pour moi de participer à cet événement afin de partager l’expérience de Slow Food, et surtout de parler au nom des milliers de paysans, pêcheurs, artisans et communautés de la nourriture qui donnent vie à notre mouvement », a déclaré le président de Slow Food Carlo Petrini. « L’avenir des communautés rurales est menacé, malgré leur rôle essentiel de gardiens du paysage et de défenseurs d’écosystèmes uniques. Jusqu’à ce jour, les politiques de développement rural n’ont pas su satisfaire les besoins de ces communautés. Pour rétablir cette situation, nous avons besoin de nouveaux paradigmes. »

En 2011, avec le document stratégique Vers une Nouvelle Politique Agricole Commune traduit en 19 langues européennes, Slow Food a lancé la campagne Slow Europe pour attirer l’attention des institutions européennes et promouvoir une Politique Agricole Commune favorable aux productions à petite échelle et à la biodiversité agricole, tout en encourageant l’accès des jeunes à l’agriculture. 

Slow Food travaille afin de rapprocher les producteurs et les consommateurs, en organisant des manifestations locales et internationales, et au travers de nombreux projets mis en œuvre partout dans le monde grâce à la participation d’un puissant réseau d’adhérents. « La consommation est l’acte final du processus de production, le consommateur doit devenir partie prenante de ce processus », ajoute C. Petrini avant d’expliquer : « En nous interrogeant sur l’origine de notre alimentation, en opérant des choix bons, propres et justes et en soutenant les filières courtes, nous pouvons influencer le système de production, aider à préserver l’environnement et permettre une vie meilleure aux agriculteurs, et à nous-mêmes », a-t-il conclu.

Carlo Petrini participera à la session de clôture de la conférence, qui rassemblera des représentants d’associations de consommateurs, des agriculteurs, des fonctionnaires et des universitaires de toute l’Europe. 

Slow Food est une association internationale à but non-lucratif, qui compte plus de 100 000 membres dans le monde entier et travaille afin de diffuser la culture alimentaire et améliorer le système de production et de distribution de la nourriture. Dans les 27 pays de l’Union européenne, le réseau comprend des centaines de conviviums (les antennes locales de l’association) et de communautés de la nourriture de Terra Madre.  

Pour en savoir plus : old.slowfood.com/sloweurope 

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno