La fertilité des sols et l’accès à un sol sain pour tous au cœur du salon Slow Wine 2024

La troisième édition de l’événement international de Slow Food pour un vin bon, propre et juste se tiendra à Bologne, en Italie, du 25 au 27 février.

La troisième édition du Salon Slow Wine Fair pour un vin bon, propre et juste, organisée par BolognaFiere et SANA, le Salon International des produits biologiques et naturels, sous la direction artistique de Slow Food, revient à Bologne du 25 au 27 février 2024, avec des conférences en ligne à partir du 6 décembre.

Slow Wine Fair célèbre une approche de vinification basée sur des valeurs telles que la conservation de la biodiversité, la protection du paysage agricole et la préservation des ressources. Le vin est présenté en tant que culture et reflet authentique de son territoire d’origine, sans complexité inutile ni compromis. Le salon accueillera la troisième réunion de la Slow Wine Coalition, un réseau international inclusif et collaboratif qui rassemble les acteurs du secteur viticole, vignerons, amateurs ou professionnels, afin d’encourager les débats entre tous les parties prenantes, sur les traces de Terra Madre. Pendant les trois jours de Slow Wine Fair, des centaines de producteurs de toute l’Italie et du monde entier se réuniront à Bologne pour discuter des perspectives du vin et de la viticulture, en unissant leurs forces pour imaginer une vision collective de cet avenir.

La fertilité du sol

La fertilité des sols et leur importance pour l’agriculture, et bien d’autres choses, a été choisie comme thème central de Slow Wine Fair. Grâce à la vie souterraine, chaque cuvée incarne parfaitement le sens du terroir. Les 30 premiers centimètres de la surface du sol conservent 30 % de la biodiversité terrestre, un véritable écosystème basé sur la symbiose et l’interaction entre les micro-organismes, les champignons et les racines qui permet à la vigne d’exprimer des arômes uniques et spécifiques. Ce sol est pourtant en grand danger, car l’impact de la crise environnementale sur la terre est l’un des plus sous-estimés. 70 % des sols européens sont en mauvaise santé en raison des pratiques actuelles de gestion des sols, de la pollution, de l’urbanisation, des effets du changement climatique et de l’agriculture qui porte également sa part de responsabilité. Les pratiques agricoles non planifiées et les monocultures intensives ont accéléré la dégradation et l’érosion du sol. L’agriculture devrait pourtant avoir pour fonction de restaurer sa fertilité, et le sol, comme la nourriture, devrait être considéré comme un droit à garantir pour tous, et non comme une marchandise qui transforme de plus en plus les terres agricoles et naturelles en zones artificielles. Slow Wine Fair 2024 veut transmettre un message clair : le droit pour tous de jouir d’un sol sain pour un bon vin, un sol que nous devons cultiver, habiter et incarner.

Ce qui fait le succès de Slow Wine Fair, c’est la recherche de contenus ancrés dans notre engagement à promouvoir une viticulture capable de révolutionner le système agricole et de présenter le vin au monde tel qu’il est, explique Giancarlo Gariglio, coordinateur de la Slow Wine Coalition et du Guide Slow Wine. Ce produit obtenu avec du raisin pressé peut, lorsqu’il est cultivé de manière vertueuse et avec des pratiques agricoles préservant la santé et la vitalité des sols, contribuer à améliorer la santé de la planète et à créer un système économique et social plus équitable. Il peut également redynamiser les villages situés à flanc de colline qui risquent d’être abandonnés et dépeuplés. De plus, la sélection de domaines membres du Manifeste Slow Wine, qui font tous goûter leurs bouteilles dans le cadre du salon, nous permet de proposer aux acheteurs et au secteur HoReCa, ainsi qu’aux amateurs, une offre cohérente et de grande qualité. Enfin, les nombreuses dégustations proposées lors des Masterclass et les rencontres programmées offrent l’occasion d’explorer les sujets les plus sensibles du monde du vin. »

Exposants

Slow Wine Fair s’est imposé comme l’un des événements sur le vin les plus importants sur la scène nationale et internationale, principalement grâce à ses exposants. Le processus de sélection commence sept mois avant le début officiel de l’événement, avec la tenue d’un jury de dégustation. À ce jour, plus de 400 exposants ont été choisis, en privilégiant les producteurs de vins biologiques et/ou biodynamiques. Parmi ceux qui ont déjà confirmé leur présence, on retrouve des vignerons venus d’Autriche, de France, d’Allemagne et d’Espagne, ainsi que de pays plus lointains comme l’Argentine, l’Australie, le Chili, la Chine, la Géorgie et la Turquie.

Domenico Lunghi, directeur de Direct Event à BolognaFiere, a déclaré : « Notre objectif est de développer Slow Wine Fair qui, en deux éditions seulement, s’est taillé une place de choix dans le calendrier des salons européens du vin. De nombreux acheteurs étrangers ont déjà confirmé leur présence en 2024 pour enrichir leur carte de vins. Grâce au soutien de différents partenaires, de l’ICE aux chambres de commerce, et de notre réseau d’agents étrangers, nous recevons de nombreuses candidatures d’acteurs d’Europe centrale et septentrionale, où le vin durable est très demandé, surtout s’il est biologique ou biodynamique.

Le Programme

Conférences en ligne – Slow Wine Fair s’ouvre sur trois conférences en ligne programmées en amont de l’événement, le 6 décembre, le 17 janvier et le 7 février, avec pour thème central le sol, abordé sous différents angles. Le 6 décembre, les experts Lydia et Claude Bourguignon, accompagnés de Francesco Sottile, agronome et membre du conseil d’administration de Slow Food, discuteront de la régénération et de la fertilité des sols dans Living Soil, Living wine (Sol vivant, vin vivant). Lors de la conférence Soil: a common good, (Le sol, un bien commun) du 17 janvier, Saverio Traini, agronome et vice-président du biodistrict de San Gimignano, Pau Moragas Bouyat, directeur de la coopérative L’Olivera et membre de l’Urban Vineyards Association, et Íñigo Álvarez de Toledo, consultant en développement durable, aborderont la question du sol en tant que bien commun et de la nécessité d’élaborer des politiques en mesure de le protéger. Enfin, le 7 février, à l’occasion de l’événement Roots against the climate crisis, (Nos racines contre la crise climatique), la discussion portera sur le sol en tant qu’outil capable d’atténuer les effets du changement climatique, avec des contributions de Viviana Ferrario, professeure associée à l’Université luav de Venise, Francesco Bordini, agronome et consultant en vin, Pedro Parra, spécialiste du terroir et Adriano Zago, directeur de la formation Cambium, le premier master international dédié au vin en biodynamie.

Les conférences sont gratuites, disponibles en lignes, en italien et en anglais.

Masterclass : des dégustations guidées destinées aux amateurs et aux professionnels du secteur, dans le but d’explorer le paysage viticole italien et international.

Les Wine Retail Awards for Terroir and Slow Spirit sont de retour, dans le cadre d’une collaboration entre Slow Food et la Milano Wine Week. Ces prix sont décernés par des passionnés et des professionnels du vin aux cavistes, restaurants, auberges, bistrots et pizzerias qui mettent en valeur les vins de l’une des douze catégories présentées.

Slow Wine Fair accueille également l’Italian Amaro Fair le salon des liqueurs amères et autres spiritueux obtenus par la distillation de céréales, de fruits ou de légumes ayant subi une fermentation alcoolique, tels que le brandy, le rhum, la vodka, le gin et bien d’autres encore.

Une partie de l’évènement est consacrée aux entreprises qui, grâce à des machines, des technologies et des équipements innovants, contribuent à la transition du système agricole et permettent aux viticulteurs d’adopter des méthodes de production durables et respectueuses de l’environnement.

Les acheteurs et les professionnels, qui auront accès à Slow Wine Fair pendant toute la durée de l’évènement en 2024, pourront également profiter du service de mise en relation disponible sur le site Web. Le secteur Horeca est vaste et diversifié, et bénéficie de l’implication de nombreux restaurants qui soutiennent l’action de Slow Food. L’édition 2024 de Slow Wine Fair met également l’accent sur les importateurs et distributeurs nationaux dont la sélection comporte de nombreuses références de vins présentées lors de l’événement et sur des acteurs étrangers, identifiés grâce à de gros efforts de recherche et à la collaboration avec l’ICE et des agences spécialisées étrangères telle que Faye Cardwell en Bavière, Danitacom au Danemark et Strive International Consulting Ltd.

Ressources utiles

Billets et horaires

Galerie d’images

Galerie de vidéos

Le salon est parrainé par la ville de Bologne et organisé avec le soutien de l’ICE – l’Agence pour la promotion à l’étranger et l’internationalisation des entreprises italiennes du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’Enoteca Regionale d’Emilie-Romagne, FederBio, et Fipe, Confcommercio Ascom Bologna. Slow Wine Fair 2024 bénéficie de la collaboration d’Amaroteca et de l’ANADI – l’Association nationale de l’Amaro italien, de Demeter et de Tannico. Les principaux partenaires de l’événement sont Luigi Bormioli, Reale Mutua et WinterHalter. Acqua S.Bernardo, le groupe Saida et Pulltex ont fourni des contributions en nature. Les médias partenaires sont Bar.it, Green Retail, Horecanews.it, I Grandi Vini, Italy Export, Premiata Salumeria Italiana, Radio Wellness, TecnAlimentaria Beverage Industry, tabUi et Terra Nuova.

 

 

  • Did you learn something new from this page?
  • yesno